L'agenda culturel

danse
Mercredi 12 juin 2019

Chaillot présente le Love Cycle de Sharon Eyal et Gai Behar s’ouvrant sur OCD Love. Une danse hypnotique où le mouvement comble les absences. Une histoire « comme un puzzle que l’on assemble ». La Batsheva Dance Company, la compagnie Carte Blanche, le Nederlands Dans Theater ou la Hubbard Street Dance… la liste des collaborations de Sharon Eyal avec quelques-unes des plus belles troupes de danse est longue. Depuis 2013, la danseuse et chorégraphe, avec son partenaire artistique de longue date Gai Behar, vole aussi de ses propres ailes. OCD Love est la preuve éclatante de son talent : s’appuyant tout à la fois sur le texte de Neil Hilborn, OCD, et sur la partition électronique d’Ori Lichtik, cette pièce repose sur des systèmes chorégraphiques en relation avec le mouvement, la musique et la liberté. « Il s’agit d’aller encore plus loin avec mes danseurs ». Neil Hilborn est un poète qui souffre de troubles obsessionnels compulsifs (« Obsessive Compulsive Disorder » ou OCD en anglais). « Quand j’ai commencé à lire le livre de Neil, je n’ai pas pu m’arrêter, c’était déjà de la chorégraphie pour moi », dit Sharon Eyal. Le résultat bouleverse par la puissance de sa gestuelle et la fluidité de son engagement. Distribution / Crédits CHORÉGRAPHIE Sharon Eyal, Gai Behar MUSIQUE Ori Lichtik LUMIÈRES Thierry Dreyfus COSTUMES Odelia Arnold EN COLLABORATION AVEC Rebecca Hytting, Gon Biran, Sharon Eyal, Gai Behar AVEC Gon Biran, Darren Devaney, Rebecca Hytting, Mariko Kakizaki, Daniel Norgren-Jensen, Keren Lurie Pardes, Shamel Pitts PRODUCTION L-E-V COPRODUCTION COLOURS – INTERNATIONAL DANCE FESTIVAL / SADLER’S WELLS / CAROLINA PERFORMING ARTS / JULIDANS / MONTPELLIER DANSE / CHAILLOT–THÉÂTRE NATIONAL DE LA DANSE AVEC LE SOUTIEN DES SERVICES CULTURELS DE L’AMBASSADE D’ISRAËL EN FRANCE Visuel © Ron Kedmi
La carte
évènement à venir dans ce lieu