L'agenda culturel

theatre
Du vendredi 15 mars au samedi 27 avril 2019

LA MORT (d)’AGRIPPINE de Cyrano de BergeracAu théâtre, nous savons que ce que nous regardons n’est pas « vrai » ; que c’est « du théâtre ». Mais, à peine le savons- nous que nous décidons de le tenir – momentanément – pour vrai. Dans LA MORT AGRIPPINE, d’un auteur dont tout le monde connaît le nom, et l’œuvre presque personne (il s’agit de Cyrano de Bergerac : le vrai !), nous ne cessons d’apprendre que ce qui vient de se dire n’était pas « vrai ». Que les « personnages »… mentaient. Tous. Tout le temps. Même, peut-être, quand ils avouent qu’ils mentent ! Tout se passe ici comme si ces « personnages » étaient, en même temps qu’« eux-mêmes », les acteurs de leurs personnages.La Mort d’Agrippine met en scène une conspiration dirigée contre l’empereur romain Tibère. Si les conspirateurs semblent poursuivre le même objectif, la vengeance, ils sont animés par des destins différents voire opposés. La Mort d’Agrippine unique tragédie d’Hercule Savinien de Cyrano de Bergerac avait fait scandale, à sa création par son athéisme et son épicurisme. Elle met en scène la liberté de pensée la plus radicale. La splendeur de cette œuvre, pratiquement jamais jouée depuis, est aujourd’hui trop méconnue. Dans cette tragédie, tout n’est que feintes, mensonges et dissimulations qui débouchent sur une sanglante mise à mort.
La carte